dimanche 24 juin 2018

Fauteuils roulants en libre-service - l’idée fait son chemin


Pour certaines personnes il est difficile de mettre et de sortir le fauteuil roulant de leur voiture. Donc certaines renoncent aux sorties quotidiennes et ne font que celles qui leurs sont quasi obligatoires comme allé chez le kinésithérapeute ou le médecin.

C'est trop difficile, trop fatigant de mettre le fauteuil dans la voiture,  l'opération est fastidieuse. C'est pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite, personnes handicapées ou personnes âgées, qu'Amar Marius Makdoud a fondé la société ciotadenne Handy Lib en 2016. Le handy Lib, dont le nom s'inspire du Vélib, est conçu sur le même principe que le vélo que l'on emprunte et repose à une borne. "Cet équipement met à disposition de personnes en fauteuil roulant un fauteuil, qui s'avance doucement jusqu'à elles, quelle que soit sa place dans la voiture, en toute sécurité. Une fois la personne assise, le fauteuil se détache de son support, et celle-ci peut se déplacer seule." Un appareil idéal pour équiper des parkings de supermarchés, de parcs, ou d'hôpitaux, mais aussi les gares ou les aéroports ou même les aires d'autoroutes.
Grâce à son idée, plus besoin de charger et décharger son fauteuil à bord de son véhicule parfois à plusieurs reprises lors d’une même journée. Quand on veut aller faire des courses, s’adonner à une activité physique ou sportive, accomplir une démarche, visiter un musée…


Les utilisateurs n'ont ainsi plus à charger et décharger leur fauteuil, économisant leur temps et leur fatigue, mais sont aussi plus autonomes. Des personnes qui jusque-là ne pouvaient se déplacer sans l'aide de quelqu'un ont désormais la liberté de le faire. Maintenant que le prototype est réalisé, la société ciotadenne est prête à lancer l'industrialisation du produit. Espérons que des municipalités, hôpitaux ou centres commerciaux s'en équiperont bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire